La modernité dans la tradition
L'histoire d'une Nation
L'expérience vivante

Mission Notre-Dame-de-Lorette

L'église actuelle fut construite vers 1730 sur le modèle de la Santa Casa de Loreto en Italie, sous la direction d'un missionnaire jésuite, le père Pierre-Daniel Richer. Le 10 juin 1862, un incendie éclata dans la fabrique de papier voisine. Le feu se propagea au clocher et à une vaste partie du toit, qui furent ravagés par les flammes. Fort heureusement, on put sauver la majorité des pièces de mobilier, d'orfèvrerie et des objets liturgiques datant des débuts de la mission.

Elle fut rénovée quelques années plus tard et, au début du XXe siècle, on y ajouta une chapelle latérale ainsi qu'une sacristie. On y retrouve, aujourd'hui, un petit sanctuaire dédié à Sainte Kateri Tekakwitha, sanctifiée en octobre 2012, par le pape Benoît XVI.

Depuis 1957, l'église Notre-Dame-de-Lorette est classée monument historique par la Commission des monuments historiques de la Province de Québec et fut reconnue, en 1981, lieu historique national par la Commission des lieux et monuments historiques du Canada.

Un sanctuaire dédié à Sainte Kateri Tekakwita y est aménagé. Cette dernière est la première femme autochtone à avoir été canonisée, et ce, en Octobre 2012.

Des visites guidées de l'église Notre-Dame-de-Lorette sont offertes au Musée Huron-Wendat.