Nouvelles

12.10.2012

Des pèlerins au rendez-vous en 2015


RELIGION. L’année 2015 s’annonce positive pour le tourisme religieux dans la région de Québec. Depuis les deux dernières années, la province s’est positionnée sur la scène internationale grâce à l’ouverture de la Porte Sainte en 2013 et à la canonisation de deux saints québécois en 2014 créant ainsi une augmentation de 15% du tourisme religieux dans la région.

La Porte Sainte de Québec. (Photo TC Media – Archives)

Québec ne fait pas exception, ailleurs dans le monde, le tourisme religieux se porte bien. Temples, mosquées et églises sont visités partout sur la planète. La Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec estime que le nombre de pèlerins ne diminuera pas en 2015. Martina de Vries, directrice de l’organisation souhaite « surfer sur la vague 2014 » et faire connaître les nombreuses attractions religieuses de la région.

Afin de maintenir et d’augmenter la fréquentation des sites religieux, les mois de janvier, de février et de mars représentent une période stratégique selon Yoland Ouellet, recteur du sanctuaire Notre-Dame-du-Cap. Il mentionne que le Regroupement des sanctuaires nationaux du Québec dont font partie entre autres les sanctuaires Sainte-Anne-de-Beaupré et Notre-Dame-du-Cap mise beaucoup sur la publicité. Le regroupement se promeut principalement à l’international à l’aide de sites internet religieux et de kiosques lors de grands évènements tels que les Journées mondiales de la jeunesse. Les catholiques de l’Amérique du Nord et de l’Europe demeurent toujours les cibles principales de cette publicité. Le recteur souhaite également attirer dans les prochaines années les pèlerins en provenance du Mexique désireux de découvrir les églises et les saints québécois. À l’heure actuelle, les touristes visitant les sanctuaires nationaux du Québec proviennent principalement des villes catholiques de l’Ontario et des États-Unis comme Toronto, Chicago, Boston et New York.

Wendake se positionne aussi en 2015 grâce à l’exposition Beata Qvea Credi Disti: La collection religieuse des Hurons-wendat de Wendake . Présentée depuis novembre dernier, les visiteurs peuvent y découvrir une centaine de pièces, dont du textile brodé, des sculptures sur bois et bien d’autres, et ce, jusqu’au 7 septembre prochain. Jason Picard, coordonnateur au développement touristique et marketing chez Tourisme Wendake croit que cette exposition est une bonne opportunité de promouvoir le tourisme religieux à Wendake.

Malgré l’augmentation du tourisme religieux, Martina de Vries rappelle que celui-ci est «encore très mal connu et terriblement sous-financé». Elle mentionne également que les pèlerins dépensent principalement dans les hôtels et les restaurants et très peu dans les églises ou sur les différents sites de pèlerinage. La Corporation du patrimoine et du tourisme religieux de Québec estime que seulement 5% des 9 millions$ qu’apportent les pèlerins en retombées économiques vont à des églises ou des organisations religieuses.

Québec Hebdo


Tourisme Wendake

10, place de la Rencontre
Wendake (Québec)
G0A 4V0

(418) 847-0624

(418) 847-9675